L'Ecran Voyageur

L'Ecran Voyageur




 

Page_2.jpg

Qui sommes-nous ?

 

 Née en juin 2007, basée d'abord à Saint Savin, et maintenant  à la Mairie d'Arras en Lavedan 65400

notre association s'est donné pour but de faire découvrir d'autres cultures, d'autres horizons, de créer la rencontre.

Six projections par an, le lundi  à 20hOO,  

Salle des fêtes d'Arras en Lavedan

 

 

 

 

  Pour ceux qui le souhaitent , dès 19h amenez un petit plat que vous aimez, salé ou sucré, votre humeur, nous partagerons tout cela de bon cœur en début de soirée.

 

le web master  offre  une séance  au spectateur qui trouvera quels sont les 7 films qui  sont représentés par les photos du  bandeau - cliquez sur le bandeau pour  'l'agrandir. 

 

 

 EV déménage 3.jpg

 

 

Lundi 11h  Décembre  à 20h, projection à la salle des fêtes d'Arras.

"Va, vis et deviens"

 

Un beau titre que  celui du film de Radu Mihaileanu. Celui qu'on aimerait donner à tous les projets qu'on aime. Le film est sorti en 2005. Le temps d'oublier un peu pour ceux qui l'ont déjà vu et pour éprouver l'envie de le revoir, le temps de le voir  aujourd'hui pour ceux qui l'auraient laissé passer.

Rendez vous à la salle des fêtes d'Arras plus spacieuse que la salle de réunion de la mairie.

 

 

Ceux qui souhaitent partager leurs petits plats avant la projection sont invités 

 

à venir dès 19 h.

 

 

 

 

 18409991.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

 

SYNOPSIS ET DÉTAILS

En 1984, des milliers d'Africains de 26 pays frappés par la famine se retrouvent dans des camps au Soudan. A l'initiative d'Israël et des Etats-Unis, une vaste action est menée pour emmener des milliers de Juifs éthiopiens vers Israël.
Une mère chrétienne pousse son fils de neuf ans à se déclarer juif pour le sauver de la famine et de la mort. L'enfant arrive en Terre Sainte. Déclaré orphelin, il est adopté par une famille française sépharade vivant à Tel-Aviv. Il grandit avec la peur que l'on découvre son double-secret et mensonge : ni juif, ni orphelin, seulement noir. Il découvrira l'amour, la culture occidentale, la judaïté mais également le racisme et la guerre dans les territoires occupés.
 
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=109342.html
 
 

 

INVITATION FILM DOCUMENTAIRE BIBLIO.pdf 2017 JPG.jpg

 

 

 Samedi 28 Octobre  20h au Kairn à Arras en Lavedan 

"Lettres en cinéma" pub lettres  Kairn JPEG .jpg

 

N'oubliez pas de réserver , et si vous voulez en savoir plus:

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 16 Octobre à 20 h salle de réunion de la mairie d'Arras au 1er étage.

Ceux qui souhaitent partager leurs petits plats avant la projection sont invités 

à venir dès 19 h.

 

wolf and sheep.jpeg

 Dans les montagnes d’Afghanistan, les enfants bergers obéissent aux règles : surveiller le troupeau et ne pas fréquenter le sexe opposé. Mais l’insouciance n’est jamais loin ; alors que les garçons chahutent et s’entraînent à la fronde pour éloigner les loups, les filles fument en cachette, jouent à se marier, et se moquent de la petite Sediqa, considérée comme maudite.Les légendes que racontent leurs aînés se mêlent à la vie, et éclairent les mystères de leur monde protégé – mais jusqu’à quand ?

 

Interview de la réalisatrice

 

http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-518589/interviews/?cmedia=19564241

 

 

derniers films diffusés

 

 

NAHID de IDA PANAHANDEH Iran 2015

 

 

 

Nahid, jeune divorcée, vit seule avec son fils de 10 ans dans une petite ville au bord de la mer Caspienne. Selon la loi iranienne, la garde de l’enfant revient au père mais ce dernier a accepté de la céder à son ex femme à condition qu'elle ne se remarie pas. La rencontre de Nahid avec un nouvel homme qui l'aime passionnément et veut l’épouser va bouleverser sa vie de femme et de mère.

 

 

 

http://www.allocine.fr/film/fichefilm-237166/critiques/spectateurs/

 

                       

 

             LES NUITS BLANCHES DU FACTEUR        

                                                                      DE ANDREI KONCHALOWSKY 

 

                 http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=846.html

 

Le film a fait débat dans la commission de sélection d'Ecran Voyageur. Certains l'ont trouvé ennuyeux, d'autres ont été enchantés par ce flou entre documentaire et fiction qui interroge une fois de plus le statut du réel .  C'est très en vogue en ce moment, et pas seulement au cinéma.

 

Ci dessous des extraits de la critique des Inrockuptibles.

 

 

Kontchalovski narre  les non-aventures d’Alekseï, facteur décontracté dans un coin perdu de la Russie du nord-ouest. Celui-ci transporte non seulement le courrier autour d’un lac avec son bateau, mais rend divers services aux autochtones isolés. 

 

Partant de cette ligne narrative très simple, voire simplette, Kontchalovski déploie un vaste paysage humain et bon enfant. Le charme  ne provient pas seulement de la vérité intrinsèque des personnages et situations, mais tout bêtement d’un contexte 100 % documentaire ; la plupart des villageois, comédiens non professionnels, jouant leur propre rôle dans la vie.

 

 

 

Un révélateur de la Russie ordinaire et campagnarde

 

 

Plus qu’une simple comédie, c’est un révélateur de la Russie ordinaire et campagnarde, minée (entre autres) par l’alcoolisme, où prévalent par la même occasion une solidarité et une chaleur disparues dans nos contrées technologiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Samedi 11 février 20h30  au Petit Théâtre de la gare

 

Ciné Concert.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vendredi 13 janvier 2017 : "Les nouveaux sauvages".

378866.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg