L'Ecran Voyageur

L'Ecran Voyageur




 

Page_2.jpg

Qui sommes-nous ?

 

 Née en juin 2007, basée d'abord à Saint Savin, et maintenant  à la Mairie d'Arras en Lavedan 65400

notre association s'est donné pour but de faire découvrir d'autres cultures, d'autres horizons, de créer la rencontre.

Six projections par an, le lundi  à 20hOO,  

Salle des fêtes d'Arras en Lavedan

 

 

 

Ceux qui le souhaitent peuvent réserver un repas au KAIRN  tel: 05 62 42 10 63, ou simplement nous y rejoindre pour boire un verre avant la projection

Pour donner un coup de main à la mise en place de la salle rendez vous à 18h30 à la salle des fêtes

 

 

 

 

FILMS  à VENIR :

Lundi 12 NOVEMBRE 2018   20h

                           

Après les images d'archives, la montagne aujourd'hui !  Olivier Carrère, guide de haute montagne, installé dans les Pyrénées, nous invite à découvrir le métier de guide à travers un film qui raconte une course vertigineuse : la traversée intégrale de la Meije dans le massif des Ecrins.    Cette ascension dont  le point culminant donne son titre au film "Le doigt de Dieu" est filmée de telle sorte que le spectateur puisse ressentir le vertige de la beauté de ces lieux extrêmes.  Michel Serres, philosophe épris de haute montagne accompagne de sa voix la progression. Il commente cette relation si particulière qui se noue entre  le guide et son client; il interroge  avec élégance ce qui fascine les hommes dans leur quête des sommets. Par vos témoignages vous  pourrez prolonger cette réflexion avec Olivier et les autres guides également présents.

Ce film clôture un cycle montagne  dont ces premiers pas ne constituent cependant qu'une marche d'approche ...

 le doigt de Dieu.png

 

Vendredi   5 OCTOBRE 2018  

 

 

    UNE MONTAGNE AU LONG DES SAISONS  25'  (1950)

                                   et FILMER LES PYRENEES 52 ' (2017)

 

              En présence de Michel Cadé, directeur du livre/ dvd  Filmer les Pyrénées

 

                                                     Projection en partenariat avec Le Kairn bistro librairie

 

 

      Podcast radio :        http://www.frequenceluz.com/index.php/podcasts/actions-culturelles/2239-2018-10-01-14-26-08

 

filmer-les-pyrenees-une-montagne-au-fil-des-saisons.jpg

 

 

 

Que faire de ces vieilles bobines qui traînent au grenier ? Qui ne s’est pas interrogé sur le devenir de ses films de famille qui avec l’obsolescence des matériels devenaient difficiles à voir. Partant de ce constat, il y a quelques années, l’Institut Jean Vigo et la Cinémathèque de Toulouse, relayaient l’appel à collecte de la Fédération Internationale des Archives de Films (FIAF) sous le leitmotiv «Ne jetez pas vos films !», véritable plan de sauvegarde des archives privées. Les films amateurs, les films d’entreprises, les films publicitaires ou encore institutionnels ont trouvé une seconde jeunesse au sein des cinémathèques. Filmer les Pyrénées regroupe des extraits de films amateurs et de documentaires . Les images oubliées retrouvent une nouvelle vigueur et permettent de mesurer l'évolution des paysages, des mentalités, aident à penser demain. 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
                                                Déja Passés 

                       


                                             

                                                    Lundi 25 Juin 2018

                DES BREBIS ET DES FEMMES


 

                                              Un documentaire de Laurence Fleury

 

Partie caméra à l'épaule partager le quotidien de femmes bergères en estives, Laurence Fleury a ramené ce documentaire, témoignage de l'évolution d'un métier .
                       Projection en présence de la réalisatrice
 
 
Le film « Des Brebis et des femmes » concerne sept personnes, bergères ou exploitantes dans les vallées d’Aspe, d’Ossau, du Barétous et du Piémont Oloronais.
Elles possèdent des statuts divers. Elles sont bergères, chef d’exploitation, salariées ou parrainées. Venant d’ici ou d’ailleurs, du monde rural ou du monde citadin,
elles ont grandi dans le milieu, ou ont suivi une formation, seules, en famille, accompagnées par leurs enfants parfois en bas âge.
 
Il a trente ans, le métier  de berger était presque exclusivement masculin.
Les rares femmes qui gardaient les brebis à l’estive se comptaient sur les doigts d’une main. 
Aujourd’hui en Béarn, la moitié des cabanes pastorales sont occupées par des couples ou des familles, 
et près d’un tiers par de vraies bergères,
c’est à dire des femmes qui passent tout l'été en montagne et qui font le même travail que les hommes.
Le métier se rajeunit et s'écrit désormais au féminin.
Qu'est ce qui motives ces femmes dont la majorité sont citadines, certaines bardées de diplômes, à embrasser cette profession?
Quelles difficultés rencontrent elles?
Comment parviennent elles à s'installer? et comment sont elles perçues dans ce milieu rural traditionnel?
 
 
 
                                                       Des Femmes et des brebis.jpg
 
 
 
Ce film est complété d’un livre qui met les bergères à l’honneur. Il y a trente ans, le métier de berger était presque exclusivement masculin.
Aujourd’hui, dans le Béarn, la moitié des cabanes pastorales sont occupées par des couples ou des familles, et un tiers par des femmes bergères.
Dans son livre  Bergère des Pyrénées, Laurence Fleury donne la parole à une vingtaine de bergères aux profils très différents qui expliquent leur choix pour ce métier.
Un beau livre mêlant textes et photos dans lequel une vingtaine de bergères aux profils très différents se racontent,expliquent leur choix de vie et ce métier qu’elles ont choisi.
 
                                                                     
 
 
 
  

 

 

 

 

Lundi 16 AVRIL 2018  - 20h

 

Dès 19 h pour les amateurs de partage de douceurs

 

 

 

 

 

Bonjour à tous,

 

Nous sommes désolés de bousculer vos plans (ceux que nous avions suscités !).

 

La projection du film « A voix haute » qui devait se dérouler lundi 26 mars est reportée au lundi 16 avril 2018.

 

En effet en voulant acquitter les droits de diffusion, le distributeur (Mars films) nous a signalé qu’aucune diffusion hors salle CNC n’était autorisée avant le 12 avril 2018 - le film étant sorti le 12 avril 2017. (minimum un an).

 

Veuillez nous excuser. Notre prochain rendez vous aura donc lieu le 16 avril  pendant les vacances de printemps de notre zone. N’hésitez à inviter les vacanciers !

 

Cinéphiliquement vôtre,

 

l’équipe Ecran Voyageur

 

 

 

 

 

A VOIX HAUTE - LA FORCE DE LA PAROLE

 

 

 

 Unknown-1.jpeg Unknown-2.jpegUnknown.jpeg


 

 

 

 

 

 

 

SYNOPSIS ET DÉTAILS

 

Chaque année à l’Université de Saint-Denis se déroule le concours "Eloquentia", qui vise à élire « le meilleur orateur du 93 ». Des étudiants de cette université issus de tout cursus, décident d'y participer et s'y préparent grâce à des professionnels (avocats, slameurs, metteurs en scène...) qui leur enseignent le difficile exercice de la prise de parole en public. Au fil des semaines, ils vont apprendre les ressorts subtils de la rhétorique, et vont s’affirmer, se révéler aux autres, et surtout à eux-mêmes. Munis de ces armes, Leïla, Elhadj, Eddy et les autres, s’affrontent et tentent de remporter ce concours pour devenir « le meilleur orateur du 93 ». 

 

 

 

Date de sortie 12 avril 2017 (1h 39min)
Avec acteurs inconnus
Nationalité Français
 
Allons, disons-le. Ca faisait longtemps qu'un film documentaire ne nous avait pas emballés comme ça ! Sans doute parce que le réel qu'on capte dans l'entonnoir de la forme artistique devient récit. Notre appétit de belles histoires est insatiable.
 
Lors de la dernière séance le son était franchement mauvais. Nous avons fait des essais de son avec le film qui sera projeté lundi 216 Avril. Le son est bon, qu'on se le dise.                 
 
 
 
 
 

 

 

 

                                                                                                MOT CINEZIQ SEUL.jpg

 

 

 

 VERSO FLYER PROG.jpg

 

 3.jpg mot collectif.jpg

 

 

 

 

Page_1 (1).jpg

 

 

 

Lundi 8 janvier 2018   à 20h, projection à la salle des fêtes d'Arras en Lavedan

"Micmacs à tire larigot"

 

Chaque année au mois de janvier Ecran Voyageur  propose de déguster un film qui sent bon le fournil et la pomme fraiche.   Histoire de savourer ensemble l'année nouvelle  avec le film de Jean Pierre Jeunet. Conte de fée déjanté dans la pure ligne de "Délikatessen", Jeunet invente un monde où les méchants marchands d'armes s'entre détruisent eux-mêmes. Cynisme, volonté de puissance, anéantis par la malice des petits dont la force réside dans  la solidarité et l'astuce.

Soyez astucieux : Rendez vous à la salle des fêtes d'Arras dès 19h

 

Comme à l'accoutumée qui souhaitent partager leurs petits plats avant la projection sont invités à partir de 19h

Galette et Cidre offerts par Ecran Voyageur

 

 

 

 

 FILMS déjà projetés

 

 11 décembre 201718409991.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

 

SYNOPSIS ET DÉTAILS

En 1984, des milliers d'Africains de 26 pays frappés par la famine se retrouvent dans des camps au Soudan. A l'initiative d'Israël et des Etats-Unis, une vaste action est menée pour emmener des milliers de Juifs éthiopiens vers Israël.
Une mère chrétienne pousse son fils de neuf ans à se déclarer juif pour le sauver de la famine et de la mort. L'enfant arrive en Terre Sainte. Déclaré orphelin, il est adopté par une famille française sépharade vivant à Tel-Aviv. Il grandit avec la peur que l'on découvre son double-secret et mensonge : ni juif, ni orphelin, seulement noir. Il découvrira l'amour, la culture occidentale, la judaïté mais également le racisme et la guerre dans les territoires occupés.
 
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=109342.html
 
 

 

INVITATION FILM DOCUMENTAIRE BIBLIO.pdf 2017 JPG.jpg

 

 

 Samedi 28 Octobre  20h au Kairn à Arras en Lavedan 

"Lettres en cinéma" pub lettres  Kairn JPEG .jpg

 

N'oubliez pas de réserver , et si vous voulez en savoir plus:

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 16 Octobre à 20 h salle de réunion de la mairie d'Arras au 1er étage.

Ceux qui souhaitent partager leurs petits plats avant la projection sont invités 

à venir dès 19 h.

 

wolf and sheep.jpeg

 Dans les montagnes d’Afghanistan, les enfants bergers obéissent aux règles : surveiller le troupeau et ne pas fréquenter le sexe opposé. Mais l’insouciance n’est jamais loin ; alors que les garçons chahutent et s’entraînent à la fronde pour éloigner les loups, les filles fument en cachette, jouent à se marier, et se moquent de la petite Sediqa, considérée comme maudite.Les légendes que racontent leurs aînés se mêlent à la vie, et éclairent les mystères de leur monde protégé – mais jusqu’à quand ?

 

Interview de la réalisatrice

 

http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-518589/interviews/?cmedia=19564241

 

 

derniers films diffusés

 

 

NAHID de IDA PANAHANDEH Iran 2015

 

 

 

Nahid, jeune divorcée, vit seule avec son fils de 10 ans dans une petite ville au bord de la mer Caspienne. Selon la loi iranienne, la garde de l’enfant revient au père mais ce dernier a accepté de la céder à son ex femme à condition qu'elle ne se remarie pas. La rencontre de Nahid avec un nouvel homme qui l'aime passionnément et veut l’épouser va bouleverser sa vie de femme et de mère.

 

 

 

http://www.allocine.fr/film/fichefilm-237166/critiques/spectateurs/

 

                       

 

             LES NUITS BLANCHES DU FACTEUR        

                                                                      DE ANDREI KONCHALOWSKY 

 

                 http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=846.html

 

Le film a fait débat dans la commission de sélection d'Ecran Voyageur. Certains l'ont trouvé ennuyeux, d'autres ont été enchantés par ce flou entre documentaire et fiction qui interroge une fois de plus le statut du réel .  C'est très en vogue en ce moment, et pas seulement au cinéma.

 

Ci dessous des extraits de la critique des Inrockuptibles.

 

 

Kontchalovski narre  les non-aventures d’Alekseï, facteur décontracté dans un coin perdu de la Russie du nord-ouest. Celui-ci transporte non seulement le courrier autour d’un lac avec son bateau, mais rend divers services aux autochtones isolés. 

 

Partant de cette ligne narrative très simple, voire simplette, Kontchalovski déploie un vaste paysage humain et bon enfant. Le charme  ne provient pas seulement de la vérité intrinsèque des personnages et situations, mais tout bêtement d’un contexte 100 % documentaire ; la plupart des villageois, comédiens non professionnels, jouant leur propre rôle dans la vie.

 

 

 

Un révélateur de la Russie ordinaire et campagnarde

 

 

Plus qu’une simple comédie, c’est un révélateur de la Russie ordinaire et campagnarde, minée (entre autres) par l’alcoolisme, où prévalent par la même occasion une solidarité et une chaleur disparues dans nos contrées technologiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Samedi 11 février 2017  20h30  au Petit Théâtre de la gare

 

Ciné Concert.jpg